Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Statistiques
Nous avons 12 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est LustInTheStorm

Nos membres ont posté un total de 672 messages dans 119 sujets
Derniers sujets
» Taiko...........
Sam 4 Mar - 6:51 par cochise

» Kazutaka Otsuka
Mar 13 Déc - 16:33 par Fred

» Inclassable
Sam 23 Juil - 14:43 par Fred

» Musique Zen ou de méditation
Sam 23 Juil - 14:25 par Fred

» Le Hang : percussion mélodieuse
Sam 23 Juil - 14:18 par Fred

» Yoseikan Budo
Dim 26 Juil - 16:22 par Retiaire

» Otsuka Kazutaka
Dim 26 Juil - 16:20 par Retiaire

» Spectacles de rue
Mer 1 Juil - 17:45 par Retiaire

» Pagan / Folk / Médiéval
Dim 28 Déc - 18:24 par Retiaire

Sondage
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Moringue : Danse guerrière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moringue : Danse guerrière

Message  Fred le Dim 9 Sep - 6:10

source : article de : Sabine Thirel
http://www.zinfos974.com/Le-Moringue_a13493.html

Le Moringue :

Danse, art martial, pratique cultuelle ou encore danse guerrière, le Moringue fait-il partie du patrimoine réunionnais ?



Quoi qu’il en soit le Moringue remonte au peuplement de La Réunion.
En effet, au début du XVIIIe siècle les hommes et femmes, main d’œuvre pour le café puis pour le sucre de canne, sont emmenés des pays d’Afrique orientale et de Madagascar.
Ces esclaves Cafres sont arrivés avec leurs cultures et leurs musiques.
Venant au départ de contrées lointaines les unes des autres, ils étaient en plus séparés dès leurs débarquements. Par la suite, la vente et la répartition des esclaves les isolaient encore dans des plantations éloignées.
Ces hommes d’origines différentes ne se connaissaient pas.
Ils ne pouvaient pratiquer leurs coutumes. De plus, le travail des champs et des moulins à sucre leur laissait que peu de temps libre, pour danser et jouer de la musique.

Cependant, les esclaves ont trouvé le moyen de s’extérioriser.
Un arc musical muni d’une calebasse sert de caisse de résonance. Un fil tendu sur lequel tape le piqueur rythme les chants. Cet arc est un instrument de musique traditionnel originaire du Mozambique et de l’Angola.
Les colons peu nombreux et propriétaires d’un grand nombre d’esclaves craignaient à tout moment une révolte.
Si cela arrivait, ils seraient vite débordés et abattus comme cela se passait déjà dans les colonies des Caraïbes.
Il était important de garder le contrôle par n’importe quel moyen.
Les esclaves devaient respecter un certain nombre de règles : Interdiction de réunion, interdiction de se battre, interdiction de dépasser les limites de l’habitation, interdiction de rencontrer les esclaves des autres propriétés…



Concentrés dans une plantation, les esclaves devaient gérer les problèmes relationnels d'une cohabitation difficile due à une surpopulation tout d’abord.
Ensuite, leurs cultures différentes freinaient les échanges.
Les femmes trop rares provoquaient aussi des jalousies et étaient causes de rivalités.
Les conflits devaient se régler hors du temps dévolu au travail.
Alors, pour les règlements de comptes, les hommes se rencontraient à la tombée du jour dans un endroit éloigné.
Ils exécutaient alors une sorte de danse rituelle au son de percussions et du Bobre.
Un cercle se forme. Les esclaves attendent le début de la bagarre.



Les adversaires au centre du « rond » se toisent, se regardent dans les yeux.
Sans un mot, l’un se dirige vers la droite pendant que l’autre va aussi vers la droite.
Ils se déplacent autour d'un point imaginaire, situé au centre du rond.
Soudain, ils s’arrêtent, les jambes écartées, se penchent vers l’avant toujours en se regardant fixement.
L’un d’eux ramasse une poignée de terre puis s’en jette sur le visage, sur la tête et sur le corps.
L’autre en fait de même.
Retour à la terre ? Purification vaudou ? Rite ancestral ?
Les instruments traditionnels résonnent.
Ils s’élancent l’un vers l’autre et se percutent au niveau de leurs poitrines nues.



Alors les jambes s’élèvent balayant, faisant mine de chasser l’autre, chacun à son tour.
Pas de bataille sanglante mais un échange de gestes précis, étudiés.
Le Moringue se fait danse au son des musiques afro-malgaches.
Le large pantalon blanc se couvre de poussière. Les deux protagonistes se confrontent noblement jusqu’à épuisement de l’un d’entre eux.
Les commandeurs ne voient que du feu. Croyant assister à une danse rituelle. A la fin du combat, chacun regagne son camp en silence.

Mais le Moringue disparait au XXe siècle dans l’île. Aurait-il été contrôlé, surveillé puis interdit.
Les pratiquants se cachaient peut-être. Il est remis au goût du jour par des passionnés réunionnais dans les années 1990.
Aujourd’hui, reconnu comme sport, activité culturelle et pratique artistique, le Moringue connait un engouement certain surtout auprès des jeunes.
Plusieurs clubs où les adhérents ne manquent pas, se sont créés dans l’île. Cependant, le djumbé a remplacé le bobre, pour donner le rythme.

Le Moringue se pratique dans plusieurs pays de l’Océan Indien, comme les Comores (Morengue), (Moringy) à Madagascar et Maurice.
Mais cet art se pratique aussi au Brésil sous le nom de Capoeira.
Le cousin du Bobre réunionnais s’appelle Bérimbaü au Brésil. Notons que l’Angola et le Mozambique étaient colonies portugaises et par là même, fournisseurs d’esclaves du Brésil depuis le XVIe siècle.

source : article de : Sabine Thirel
http://www.zinfos974.com/Le-Moringue_a13493.html
avatar
Fred
Admin

Messages : 514
Date d'inscription : 05/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://taikodancingmartial.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moringue : Danse guerrière

Message  Fred le Dim 9 Sep - 6:14









Dernière édition par Fred le Dim 9 Sep - 6:52, édité 1 fois
avatar
Fred
Admin

Messages : 514
Date d'inscription : 05/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://taikodancingmartial.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moringue : Danse guerrière

Message  Fred le Dim 9 Sep - 6:42



avatar
Fred
Admin

Messages : 514
Date d'inscription : 05/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://taikodancingmartial.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moringue : Danse guerrière

Message  Fred le Dim 9 Sep - 6:56

avatar
Fred
Admin

Messages : 514
Date d'inscription : 05/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://taikodancingmartial.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moringue : Danse guerrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum